Distribution

Une histoire de famille...

L'une s'appelle Rachel, l'autre Rosalie. Elles sont comédiennes et chanteuses. Un matin, en écoutant la radio, elles tombent sous le charme d'un
duo à la complicité évidente et dont les voix s'accordent à merveille : Les Soeurs Etienne !

Aussitôt elles mènent l'enquête et apprennent que Louise (l'aînée, soprane) et Odette (la cadette, mezzo) ont enchanté les belles heures de la TSF des années 50 avec des chansons simples et bien rythmées, qui disaient le plaisir de vivre et le besoin d'insouciance après les tristes années de guerre. Elles étaient de grandes vedettes, et de la T.S.F. aux tournées qui s'enchaînaient, la France entière les écoutait et leurs refrains étaient sur toutes les lèvres...


Pour Rosalie et Rachel, c'est l'évidence : elles vont faire un spectacle avec
ces chansons-là, LES FRANGINES étaient nées !

 

Elles appellent alors leurs amis musiciens, Laurent (violon, bandonéon, flûtes
à bec), Jean Joseph L M (guitare) et Dominique (contrebasse), et la joyeuse
petite bande se met au travail. Il faut un oeil pour regarder tout ça, on en parle à Maman (Julie).

 

Il manquait encore une rencontre: un beau soir de novembre 2007, Louise Etienne (sans Odette, qui n'était pas disponible) a accueilli Rachel, Rosalie et Julie dans sa jolie maison des environs de Paris, et a écouté, sous le charme à son tour, LES FRANGINES chanter Les Soeurs Etienne...

Rachel Pignot et Rosalie Symon

Chant


Rosalie arrive la première, c’est l’aînée. Elle commande une petite sœur et Rachel la rejoint 3 ans et demi après.

Papa et maman sont artistes ; petites, elles jouent dans les coulisses et décident de grandir en continuant à jouer.

Pendant que Rosalie obtient son Premier Prix d’art dramatique à sa sortie du CNR de Rouen en 1996, Rachel prend ses premiers cours de chant dans ce même conservatoire.

 

L’année suivante, elles vivent leur première expérience professionnelle à Paris : Rosalie devant la caméra sous la direction de Bertrand Blier et Rachel derrière un micro pour Walt Disney Records.

 

Rosalie continue sa formation et entre à l’ESAD (Ecole Supérieure d’Art Dramatique de la ville de Paris). Elle y prend des cours de mime, de danse, de chant, et de théâtre évidemment. Rachel apprend à son tour l’art dramatique et suit la trace de sa grande sœur : après un Prix d’Excellence en 2000, elle est reçue à son tour à l’ESAD en 2002.

 

C’est à peu près à cette période-là que leur chemin artistique va se croiser pour la première fois, avec Les Femmes Savantes de Molière, quand Rachel joue Henriette, la sœur cadette d’Armande, jouée par Rosalie, auprès de leur maman, Julie Ravix, qui interprète le rôle de Philaminthe, leur mère également !

Puis chacune reprend son chemin...

© Christophe Segarra

 

Rosalie a le plaisir de participer à des créations telles que :

  • au théâtre : Comme en 14, de Dany Laurent (pièce récompensée par 3 Molière)
  • au cinéma : L'esquive d’Abdellatif Kechiche (César du meilleur film 2004) et La graine et le mulet du même réalisateur (prix spécial du jury au Festival de Venise 2007 et Prix Louis Delluc de la même année)
© Christophe Segarra

Rachel, quant à elle, réalise l'un de ses rêves en chantant la voix française des héroïnes de Walt Disney :

  • Blanche-Neige, lors de la réédition du film en 2001
  • Blanche-Neige, encore, en 2007, dans Shrek 3 (Dreamworks)
  • Princesse Giselle, toujours en 2007, dans Il était une fois

Il fallait bien trouver une idée pour se retrouver !

Une chanson des Sœurs Etienne entendue un matin à la radio en a fait naître l’occasion. Quoi de mieux que de chanter ensemble comme elles l’ont toujours fait à la maison !

 

Le rêve prend forme et devient réalité : Les Frangines chantent Les Sœurs Etienne...

 

"C’est si bon de partir n’importe où, bras dessus bras dessous, en chantant des chansons…"

Julie Ravix

Mise en scène


Après une enfance nomade en Asie et en Afrique suivie d'une éducation très catholique dans de luxueux internats français, Julie Ravix découvre les joies du théâtre et renonce à devenir sainte. Après quelques années de formation au CNR de Nice puis à Paris, elle débute à la télévision en 1971 dans un feuilleton à succès, La Dame de Monsoreau (A. Dumas) ; au théâtre en 1972 avec C. Huppert, La Véritable Histoire de Jack l'Eventreur (E. Huppert) ; au cinéma en 1973 avec le 1er rôle dans le second film de Gérard Blain, Le Pélican.

Entre-temps, elle a rencontré son compagnon d'aventure (Yves Pignot). De cette collaboration de saltimbanques naîtront, entre autres, une école de théâtre, LEDA (L'Entrée Des Artistes), des chansons, des adaptations théâtrales, des spectacles et toutes sortes d'autres créations parmi lesquelles les deux meilleures : Rosalie et Rachel !

Laurent Valero

© Christophe Segarra

Violon, bandonéon, flûtes à bec


Musicien poly-instrumentiste (alto, violon, flûtes à bec, bandonéon), adepte de toutes les transversalités musicales, il promène ses instruments de la chanson au théâtre, en passant par la télévision et le cinéma.
Il produit et anime également l’émission Easy Tempo avec le cinéaste Thierry Jousse sur France Musique.

Jean-Joseph L. M. Villeval

© Christophe Segarra

Guitare


Après avoir étudié le violon pendant 8 ans et le piano pendant 15 ans, son choix s’arrêtera finalement sur la guitare. Il accompagne ainsi de nombreux groupes (rock, funk, chanson française, musiques latines…) et spectacles (théâtre, comédies musicales…). Il est à l’aise dans tous les domaines !
Son expérience et son oreille affûtée lui permettent d’être aussi ingénieur du son sur différents festivals et concerts, et de réaliser plusieurs bandes originales pour des courts-métrages et documentaires.

Dominique Patris

© Christophe Segarra

Contrebasse


Son choix de la contrebasse mâtiné d'un appétit gourmand et d'une curiosité aventurière le fait s'orienter vers toutes sortes de musiques.
De formation classique, il participe à de nombreuses créations de musique contemporaine, de pièces de théâtre, de ballets, d'opéras d'enfants.

Il crée des illustrations musicales pour des spectacles de poésie et de contes, et participe à des courts-métrages dont il écrit les musiques.
Il monte plusieurs spectacles de chanson française, parfois co-signés par lui-même.

Eric Valero

Création lumières

 

Formé à l'école de la rue Blanche, il est depuis 20 ans successivement
machiniste, régisseur lumière et régisseur général dans plusieurs théâtres
parisiens (Madeleine, Marigny, Antoine, Palais-Royal, La Bruyère).
C'est en participant à un stage au CFPTS intitulé « De la régie à la création
lumière », en 1992, qu'il découvre la lumière en tant que créateur.
Depuis 2004, il est le régisseur général du théâtre Montparnasse.

Vincent Beaune

Régisseur son

 

Vincent a suivi et poursuivi sa formation à l'école de la passion.

Artiste du son dans l'âme depuis toujours, il a décidé de l'être à la scène.

Dans l'obscurité des salles de spectacles, il est régisseur son pour des artistes indépendants et des choeurs, dans le domaine de la chanson française, de la comédie musicale, du jazz et de la bossa nova.

L'unique objectif de son travail est de permettre aux artistes de donner leur prestation dans les meilleures conditions, et au public de ne pas les oublier.