Avec un titre pareil, nous savons déjà ce qui attend le spectateur. Isa Fleur, seule en scène, nous interprète des chansons tendres, douces, enflammées et grivoises ! Elle nous fait voyager à travers le siècle avec des chansons de Louis Poterat (« Premier rendez-vous ») à Georges Brassens (« Quatre-vingt quinze pour cent ») en passant par ses propres créations.

Elle y met du cœur, et ses interprétations sont à la hauteur des textes. Son œil frétille, pétille, ses mains ont envie et son corps aimerait en avoir plus. Et c’est ici le seul point négatif de ce spectacle : elle s’accompagne elle-même au piano, non pas qu’elle soit mauvaise pianiste, loin de là, mais elle est tellement expressive et drôle qu’on aimerait qu’elle soit tout entière disponible pour interpréter ses chansons, libre de ses mouvements.

Certains textes font se tordre de rire la salle, comme celui de la chanson « Le tsoin-tsoin (à Bouffémont) », qui nous dit : « Il passe ses journées entières à Bouffémont… ». Tout un programme, donc c’est lourd, drôle, et Isa Fleur s’en donne à cœur-joie. La célèbre chanson « La grosse bite à Dudule » fait également partie du show ! Malgré son interprétation hilarante de la chose, ce spectacle est donc tout de même pour un public averti.

L’artiste nous propose également sa vision, forcément débridée, des célèbres dessins animés Disney, Cendrillon et Blanche-Neige ! Là encore, c’est drôle et son énergie ainsi que sa gouaille font le reste.

Un spectacle à vivre, à écouter et à voir pour passer un très bon moment avec cette artiste qui prend beaucoup de plaisir à être sur scène !

 

Christophe MORENAS

 

 

Au programme de ce spectacle musical :
- amour, couples mais toujours avec humour.
- sensualité et paroles osées, mais sans jamais choquer.

Isa Fleur reprend à sa façon, et dans un style bien à elle, des classiques de la chanson française "en dessous de la ceinture". On peut citer notamment Quatre vingt quinze pour cent de Brassens, qui ne peut que nous faire rire et sourire, nous les femmes.
Mais également des chansons paillardes, type Tirelipimpon.

Et en prime, les paroles et musiques de Cendrillon et Blanche-Neige. Fermez les yeux et le retour en enfance est immédiat.
 

Points forts

- Vulgaire ? Non, coquin mais fin.

- Dosé comme il faut. Plein de charme.

- La voix d'Isa Fleur est pure.

- L'accompagnement au piano est remarquable.

 

Points faibles

Je n’en vois pas.

 

En deux mots...

Qualité musicale et beaucoup d'humour.

 

 

Mathilde BREAUT

 

 

 

Un spectacle drôle et coquin.

Spectacle musical conçu et interprété par Isa Fleur, dans une mise en scène de Hervé Devolder.

Elle a un bucolique nom de scène, une blondeur pétillante, une superbe voix de soprano-colorature rompue à l'opérette, et une espièglerie naturelle qui sied à un répertoire léger et primesautier.

Aussi la chanteuse lyrique Isa Fleur s'est-elle concocté un tour de chant sur mesure qu'elle dispense sous un titre aussi alléchant et évocateur que l'affiche, La cantatrice chaude, qui, s'il se clôt sur deux paillardes chansons traditionnelles, n'entre pas dans le "vif" du sujet à la manière des carabins.

En effet, mutine et élégante dans une robe de cocktail corolle à la Christian Dior, elle préfère, après une introduction low tempo avec l'incontournable Premier rendez-vous, baguenauder de manière libertine et faussement ingénue sur des standards suggestifs, et souvent humoristiques, et des compositions originales de son cru, préférant le dévoilement progressif à la manière offensive des carabins.

Par ailleurs, elle propose une incursion dans la bande musicale des adaptations disneyennes des contes de fées Blanche-Neige et les sept nains et Cendrillon pour un quart d'heure "féministe" en chanson.

S'accompagnant elle-même au piano ou au clavier, Isa Fleur dispose d'une grande liberté d'action et n'hésite pas à faire du public son partenaire complice. Car c'est une vraie nature qui, maîtresse de sa technique, peut donner libre cours à son art vocal.

Avec la collaboration artistique de Hervé Devolder et celle, musicale, de Louis

Dunoyer de Segonzac, elle dispense donc une prestation rythmée et étourdissante dans le bon sens du terme, qui émoustille sans vulgarité.

 

 

Vivement conseillé à tous les polissons et polissonnes de dix-huit à quatre-vingt-huit ans.

De la chanson d'amour à la chanson glamour, en passant par la chanson d'humour...

Le spectateur est averti dès le titre : ce n’est pas une soirée à mettre entre toutes les oreilles ! Aucune vulgarité cependant dans la prestation d’Isabelle Fleur.

La chanteuse, à la voix de soprane formée à l’opérette, propose un récital teinté d’humour, de tendresse, de vacheries aussi. Reprenant avec délicatesse et gourmandise des textes anciens (Le petit ramoneur, bergerette anonyme du 17e siècle), des un peu plus récents (Quatre-vingt quinze pour cent du maître Brassens) ou ses propres compositions (le savoureux Comment sont les princesses), elle embarque son public pour une heure dix de drôlerie, de gouaille et d’énergie ! Ne ratez surtout pas sa réinterprétation des classiques de Disney, Cendrillon et Blanche-Neige, débridée et pleine de malice et de facétie !

Outre sa voix, parfaite, l’interprétation est au rendez-vous : l’œil pétille, les mains s’agitent, Isa Fleur met toute son expressivité au service de son show. La joie d’être sur scène transparaît et c’est avec bonheur que le public la suit dans ce récital.

Un spectacle à écouter et à voir, à partager avec cette belle artiste, pour un vrai moment de plaisir !

 

Sylvie G.

 

 

ANNIE ALL MUSIC

Le joyeux libertinage d’Isa Fleur

 

Elle collectionne des premiers prix de piano, chant, clavecin, art lyrique, musique de chambre et solfège et les spectateurs ont déjà pu l'applaudir au sein de la troupe de Roger Louret, dans La Vie Parisienne d'Offenbach, La Belle de Cadix de Francis Lopez, Le Pays du Sourire de Frantz Lehar, L'amour masqué d'André Messager...
Mais avec son spectacle La Cantatrice Chaude, mis en scène par Hervé Devolder, Isa Fleur s'attaque à un tout autre registre ! Seule sur scène, passant avec grâce du piano au synthé, la chanteuse lyrique effeuille quelques morceaux choisis (émaillés de ses propres compositions) tels que Ouvre la fenêtre (Julien Prévost et Mathilde Montier), Le Tsoin-tsoin à Bouffémont (Géo Koger et Vincent Scotto), Le Petit ramoneur (bergerette anonyme du 17ème siècle), Premier rendez-vous (Louis Poterat et René Sylviano), Quatre-vingt-quinze pour cent (Georges Brassens) ou encore Tant pis pour la rime (Jean Nohain et Mireille).
Des chansons d'amour, tendres et gentiment grivoises, plus proches de celles que l'on pourrait échanger dans un boudoir que dans les salles de garde. C'est en effet toute la subtilité de ce récital qui évite de tomber dans la vulgarité. Espiègle, Isa Fleur va même jusqu'à nous conter, à sa manière, les aventures de Cendrillon et Blanche-Neige. Un récit haut en couleurs (peut-être un peu trop long) qui ne s'adresse évidemment pas aux plus jeunes.
En un peu plus d'une heure, Isa Fleur batifole avec talent dans ce répertoire joyeusement libertin, nous faisant (re)découvrir au passage quelques perles de la chanson gauloise.

 

Annie GRANDJANIN

 

 

Revoici Isa Fleur à l’Essaïon.

Si on retrouve avec plaisir sa superbe voix de soprano colorature formée à l’opérette (on a pu l’applaudir dans nombre d’œuvres, de La Belle de Cadix à La Vie Parisienne en passant par Tout Offenbach ou presque) dans des chansons d’amour dont la plupart comme le titre du spectacle le laisse entendre des plus polissonnes, le récital est devenu maintenant un vrai spectacle. Sous la houlette d’Hervé Devolder, son metteur en scène, elle n’est plus uniquement derrière son piano, mais se déplace pour quelques intermèdes joués entre les chansons, moments très drôles qui pourraient même être encore davantage développés. Bonne idée d’ailleurs d’avoir installé deux pianos qui permettent des allers-retours amusants et lui donnent plus de liberté.

Car l’instrument ne lui fait pas peur à Isa et elle démontre avec brio quelle musicienne (elle a écrit les arrangements des morceaux) et quelle pianiste virtuose elle est.

Il faut voir avec quelle dextérité impressionnante ses doigts courent sur le clavier tout en délivrant avec gestes et mimiques appropriés les « messages » contenus dans les textes, des plus anodins voire parfois poétiques aux plus osés.

Car la chanson gaillarde ne lui fait pas peur à notre cantatrice et elle l’interprète la mine gourmande, l’œil malicieux ou l’air faussement effarouché, pour le plus grand plaisir du public conquis par son talent, sa fraîcheur et sa spontanéité qui ôtent toute vulgarité à cet exercice périlleux.

C’est ainsi qu’elle passe tout naturellement des chansons à sous-entendus qui firent le bonheur du début du siècle dernier au monde de Walt Disney, avec une interprétation hilarante de Blanche-Neige et Cendrillon, qu’elle chante aussi bien le Nutella que la vie à Bouffémont, qu’elle donne une dimension tragique des plus désopilantes à une chanson de Carlos, qu’elle revisite – et c’est musicalement diablement bien fait – une chanson de Brassens, pour finir, l’ambiance devenant de plus en plus torride au fur et à mesure que la soirée avance, par les personnages bien connus des chansons paillardes, Charlotte et Dudule – ou plutôt d’un de ses attributs que la décence m’interdit de nommer ici.

 

Nicole BOURBON

 

De l'humour et du talent

10/10


Beaucoup de talent. Un spectacle plein de charme et d'humour. Un moment voluptueux.
 

Un pur bonheur

10/10
Un peu plus d'une heure

Avec Isa Fleur

Fut un vrai bonheur

Un grand cru du meilleur !

Aucun chant ne galvaude

Pas du tout ne minaude

Sa voix est une émeraude

Merci cantatrice chaude
 

Une cantatrice à croquer !

10/10
Il était tard, il faisait doux, nous étions prêts pour La cantatrice chaude ! Cantatrice, Isa Fleur ? Plutôt deux fois qu'une : une voix magnifique, souple, légère, une merveille de gaieté. Et de malice ! Un récital de chansons drôles (grivoises plus que "chaudes"), connues ou de son cru, une heure et demie de saynètes chantées, mises en musique (piano etc.) par Isa Fleur. Un régal d'humour, de finesse et d'énergie. Merci pour cette délicieuse soirée !

 

Une merveille !

10/10
Un show très chaud qui nous emmène loin des sentiers battus pour un pur moment de plaisir et de rire ! Je recommande et en redemande ! Quel talent, cette Isa Fleur ! Bravo et merci.

 

Un moment charmant

10/10
Une vraie voix qui s'accompagne elle-même au piano, lui aussi parfaitement maîtrisé, tout cela au service de textes badins et plutôt coquins. Merci Isa pour ces charmants moments.

 

Extra

9/10
Une cantatrice remarquable, à entendre et à regarder avec plaisir.

 

Un mirage pour tous

10/10
Nous sommes allés voir Isa Fleur avec 2 amis. Une cantatrice rieuse qui surfe, avec un organe vocal exceptionnel, sur des textes quelque peu libertins, avec intelligence et espièglerie. Elle est drôle, coquine et nous fait vibrer. Ouvrez les fenêtres et courez l'écouter.