LA SUITE ROYALE

Genèse et conception artistique

 

La Suite Royale en quatre mouvements, pour corde seule, laisse la possibilité à l'organisateur de choisir l'instrument soliste : violon, alto ou violoncelle.

 

Toujours en suivant la thématique musicale initiale, le compositeur réutilise les thèmes de Vauban, de Louvois, de Louis XIV... et signe avec cette œuvre sa propre volonté de compléter un cycle de six pièces uniques dont la musique évocatrice réunit dans une même unité cohérente un personnage hors du commun, Vauban, et l'histoire de France.

 

Ces œuvres musicales sont toutes amenées à être jouées dans le cadre du Tricentenaire de Vauban, aujourd'hui encore considéré comme le plus grand des architectes français. Elles donneront lieu également à des enregistrements discographiques.

 

La Suite Royale peut parfaitement compléter une autre œuvre comme Le Requiem, La Chamade ou le Quatuor Vauban, par exemple en première partie de concert.

Fiche technique

 

Durée de l'œuvre :

     20 minutes

 

Instrumentation :

     Violoniste, altiste ou violoncelliste