"Avec l'histoire d'une belle vache normande partie vivre sa vie à Paris, Benjamin Lefebvre et Emmanuel Lenormand font mouche. Seul sur scène, le comédien Benjamin Lefebvre mène son one-cow-show avec allant et sa transformation est un tour de force.

Les bons mots fusent, la mise en scène efficace propose aussi de savoureuses fausses pubs. Vous apprendrez entre autres pourquoi La Vache qui rit est toute rouge et la vache Milka toute violette. Arrivée à Paris, Marguerite Dupré va enchaîner les castings (« Dans Le Roi Lion, je faisais le zèbre ! ») et le spectacle file à toute allure, vers une apothéose dans la plus pure tradition de Bollywood.

C'est vachement sympa et bourré de gags visuels."

 

Christophe MARTET / YAGG

(mars 2016)

 

"Benjamin Lefebvre nous présente un seul en scène original et particulièrement bien mené. Sa transformation en vache fatale en direct sur scène est assez stupéfiante. (...) Un univers décalé, loufoque, drôle

où l'artiste nous offre une palette fournie de son talent

entre danse, chant et cours de normand.
N'attendez surtout pas le Salon de l'Agriculture

pour aller voir ce one cow show où l'humour est dans le pré..."


Patrick ROUET / REG'ARTS

(février 2016)

 

Article complet en cliquant sur le logo

« Une sacrée vache, qui a du chien ! »
Z'animache

 

« Quand la vache normande devient femme du monde »
Le Grotha

 

« Vous ne verrez jamais plus les vaches comme avant. »
Rétro'Mag

 

« Cette vache a réussi l'amalgame de l'animal et de la femme. »
Michou Sardel

 

« Trop typée ? Trop lourde ? Trop folle ? Peut-être, mais tellement femme ! »
Culture Cube

 

« Marguerite, à poil (de vache) a lancé aux sénateurs : on n'est pas des bœufs ! »
Peoples

 

« Meeeuuh... rveilleux ! »
Clarabelle, Main Street Disneyland

 

« Un hommage à la différence, à la tolérance et à la vache folle »
Marguerite Duros

 

« Elle a su inspirer ses plus beaux poèmes à Boris Viande. »

Jacques Pré-Vert

 

Photo : Frédéric Tran