Communiqué de presse
Téléchargez le dernier communiqué de presse du ciné-spectacle "L'Homme à la Caméra"
Communiqué de presse du 7 décembre 2009.[...]
Document Adobe Acrobat [664.3 KB]

En 1928, le cinéaste russe Dziga Vertov témoigne, avec son film L’Homme à la caméra, de la plus incroyable preuve de maturité et de modernisme dans l'accomplissement d’un art encore trop confiné dans les poncifs du récit traditionnel.

En 2010, qui sera l’année officielle France-Russie, L’Homme à la caméra revient en lumière. Ce film-manifeste emblématique du Ciné-Oeil est notamment mis au programme du bac (option cinéma et audiovisuel) et ce, pour trois ans.

 

Gilles Tinayre, compositeur, arrangeur de musiques de films et chargé de pédagogie, a écrit pour cette oeuvre une musique "rurale" et festive, mêlant musiciens des balkans, percussions, choeur mixte d'adultes et choeur d’enfants.

Sur scène

L’oeuvre pourra être donnée sur scène sous deux formes différentes :


- un ciné-spectacle : l’oeuvre est jouée en synchronisation avec l’image projetée, en direct, avec les musiciens et les choeurs, sous la direction de Gilles Tinayre (durée : 70 minutes environ).

- une master-class commentée, sous la forme d’un atelier pédagogique (présenté et animé par Gilles Tinayre à partir du DVD de l’oeuvre) : l’oeuvre sert de support à une analyse des rapports image/musique. Après une introduction destinée à resituer la musique dans les langages sonores du cinéma, les situations filmiques de L’Homme à la caméra sont exposées sans musique, puis avec elle. Plusieurs options musicales sont présentées et commentées, illustrant ainsi la puissance relationnelle entre les langages visuels et sonores de l’oeuvre cinématographique (durée : 2 à 3 heures).