Metteur en scène - Comédien

Elève du Conservatoire National D’Art Dramatique, dans la classe de Georges Chamarat, il en sort avec un 1er prix de Comédie moderne et un 2ème prix de Comédie classique et il joue le répertoire classique à la Comédie-Française pendant huit ans sous la direction de J.-L. Thamin, Simon Eine, J.-P. Roussillon, M. Etcheverry, G. Strehler, T. Hands, R. Rouleau, M. Fagadau, J. Charon, J. Rosny, J. Destoop, et J.-L. Cochet.


On le retrouve ensuite dans de nombreuses salles parisiennes : Montparnasse, Petit Marigny, Théâtre de Paris, Atelier, Mathurins, où il a joué Marivaux, Feydeau, Goldoni, Diderot, Guitry, Pirandello, Boudard... ainsi qu’au Théâtre de Boulogne- Billancourt qu’il a dirigé et où il a été Monsieur Jourdain du Bourgeois Gentilhomme sous la direction d'Armand Delcampe.

 

Au Théâtre du Rond-Point, Jean-Michel Ribes le met en scène dans Le Jardin aux betteraves de Roland Dubillard. Depuis une dizaine d’années, il travaille essentiellement avec Nicolas Briançon, qui lui fait jouer Argan du Malade Imaginaire de Molière puis Rameau le Fou, une adaptation de Pierre Charras du Neveu de Rameau de Diderot, et le Maître dans Jacques et son Maître (une variation de Jacques le Fataliste par Milan Kundera). On l'a vu aussi dans le rôle de Bottom dans Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare.

 

En 2010, il est nominé pour le Molière du meilleur second rôle pour La Nuit des Rois de William Shakespeare. Yves Pignot a tourné dans de nombreux films tant pour la télévision (sous la direction de Claude Santelli, Pierre Cardinal, Jean Prat, Marion Sarrault, Jean Sagols, Pierre Boutron, Yves Rénier) que pour le cinéma (Anatole Litvak, Yves Robert, Claude Miller, Gérard Oury, Claude Chabrol, Gérard Krawczyk, Dahan et Rocher, Benjamin De Lajarte). Il tourne dans Les Hommes de l’ombre de Dan Franck, sous la direction de Frédéric Tellier, auprès de Nathalie Baye et Bruno Wolkowich, et dans un autre genre, dans En Famille, série de programmes courts pour M6.


Parallèlement, il est metteur en scène et pédagogue. Il monte Ma Chère Sophie, une adaptation de la correspondance entre Sophie Volland et Diderot. Puis, à la demande de Jean Le Poulain, il monte Monsieur chasse de Feydeau à la Comédie-Française. En 2004, il crée Comme en 14 de Dany Laurent, au théâtre 13, spectacle nominé 5 fois à la cérémonie des Molière de la même année : le spectacle obtient le Molière de la meilleure création. Très attiré par la création d’auteurs français contemporains, il monte Le Vol de Kitty Hawk de Georges Dupuis.

 

Pendant 9 ans, il a été inspecteur pour l’enseignement de l’art dramatique pour la ville de Paris. Il a créé et dirigé l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique jusqu’en 2002.

 

Quand il lui prend l’envie de chanter, il chante Fanon, Debronckart, Barier, Gougaud, Serizier, Arnulf, Dimey, Lafforgue, Holmes avec son complice Emmanuel Depoix, une ballade dans les chansons des cabarets de la Rive Gauche des années 60.