Metteur en scène

Après une licence d'études cinématographiques à Paris VIII et une année à Brooklyn College (New York), Stéphane réalise plusieurs courts-métrages : La Jeune Fille et la tortue (1999), et Paradisco (2002), court-métrage musical réunissant tous les jeunes talents du théâtre musical français.

 

En 2005, Stéphane conçoit et met en scène Les nouveaux romantiques, un spectacle musical qui se joue durant près de quatre mois au Théâtre Essaïon à Paris.

 

En 2006, Stéphane met en scène Singing A Song Of Christmas et A White Christmas Celebration, deux spectacles de Noël à Tokyo.

Puis, en 2007, il met en scène Stéphane Corbin en concert (Essaïon, Les Blancs-Manteaux, Le Baiser Salé) et Vanessa Hidden dans C'est toujours ça de pris ! (repris en 2014 au Festival d'Avignon Off) : deux univers très différents mais mêlant tous deux humour et émotion.

 

En 2008, le Festival DIVA lui offre une carte blanche au Théâtre de l'Epée de Bois, à la Cartoucherie de Vincennes, où il proposera La Vie est une comédie musicale.

 

En 2009, il co-organise La Grande Fête du théâtre musical, au Théâtre Comédia, avec un plateau réunissant plus de cent artistes.

 

A l'automne 2009, il présente Vilaines filles mauvais garçons, spectacle musical autour du répertoire de Serge Gainsbourg, à la Péniche Adélaïde.

 

Il est également le créateur de Cabaret Jaune Citron qui, entre 2010 et 2015, a connu plusieurs reprises (Théâtre du Petit Saint-Martin, Vingtième Théâtre, Auguste Théâtre).

 

Parallèlement, Stéphane mène une carrière de journaliste, spécialisé dans la comédie musicale. Il écrit pour des supports tels que Playbill Online, Tony Awards Online et The Sondheim Review.

 

Il est co-rédacteur en chef du site Regard en Coulisse, le magazine du théâtre musical.