Chorégraphe

Mariejo commence la danse classique à 10 ans et 8 ans plus tard intègre l'Institut Pédagogique d'Art Chorégraphique où elle obtient son Diplôme d'Enseignement. Parallèlement, elle élargit ses compétences par la pratique du flamenco, du tango argentin, des danses anciennes et de caractères et enfin le chant et le théâtre. C'est ainsi qu'on a pu la voir aussi bien avec le Ballet Karlyk au Trianon ou le Ballet Capriol au Festival de Danses Anciennes de Cracovie, qu'au sein de spectacles de music-hall à Ankara, Moscou, Le Caire ou Milan, ou encore avec Dani Lary au Théâtre Marigny, Michel Muller au Dejazet, et dans des créations contemporaines telles que Bokazo de Puck Heil ou Boca Nova mis en scène par Emmanuel Oger.

 

Fin 2007, elle danse dans L'Etoile, mis en scène par Macha Makeieff et Jérôme Deschamps à l'Opéra Comique. Début 2009, elle est l'une des interprètes de la création Charbons Ardents de Camilla Saraceni sur la scène nationale d'Evry.

 

2005 marque ses débuts de comédienne dans Cupidon n'a pas dit non, écrit et mis en scène par Jean-Philippe Daguerre. En 2008 et 2009, elle joue la sorcière Baba-Yaga dans Les Filles de Baba-Yaga, dont elle signe également les chorégraphies, mis en scène par Patrick Alluin au Petit Théâtre des Variétés. La saison suivante, elle joue dans cette même salle La Belle au bois dormant, dans un spectacle masqué, Le Chat Botté Débotté, sous la direction de Sophie Raynaud et retrouve J.-P. Daguerre pour chorégraphier son adaptation de Alice au pays des merveilles.

 

Depuis 2001, son travail chorégraphique se développe notamment auprès de Fabrice Banderra pour le spectacle Entendez-vous l'Orchestre ?, Colette Roumanoff pour Le Petit Chaperon Rouge, Hamlet et Dim Dam Doum 3. Mais c'est avec Patrick Alluin qu'elle collabore le plus, puisqu'elle travaille à la création de Dragons et merveilles au Théâtre du Gymnase, Le Petit Manège de Nicolo au théâtre d'Agen, La Légende de la fée Mélusine au Petit Théâtre des Variétés et Ce soir, il pleuvra des étoiles.

 

Aujourd'hui, en plus de nourrir continuellement son travail, elle apprend la Langue des Signes Française au sein de l'International Visual Theatre dirigé par Emmanuelle Laborit.