Violoniste

Né à Clamart en 1980, de parents musiciens, Guillaume Barli commence l’étude du violon à 7 ans à l’Ecole nationale de musique d’Issy-les-Moulineaux dans la classe de Tatiana Afanassieff. Il y obtient ses premiers prix de musique de chambre et de violon en 1994 et 1995. Admis successivement au CNR de Paris dans la classe de Suzanne Gessner, puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de violon de Gérard Poulet et de musique de chambre de Christian Ivaldi et Claire Désert, il étudie l’harmonie, l’analyse, l’histoire de la musique et le piano, et obtient en 2002 son diplôme de formation supérieure avec « mention très bien ».

En janvier 2006, il intègre le cycle de perfectionnement du CNSM de Lyon dans la classe de Vladimir Nemtanu. Il a bénéficié des conseils, au cours de master-classes, de Tedi Papavrami, Régis Pasquier, Elisabeth Kogan et Maurizio Fuks.

 

En 1999, il a gagné le 3ème prix du concours international de musique française Ernest Chausson de Ville-d’Avray, présidé par Yehudi Menuhin.

Il a joué avec orchestre et en récital, en France et à l’étranger : Salle Gaveau et Salle Cortot à Paris, en Russie, Roumanie, Italie, République Tchèque et Argentine.

 

Il est le partenaire de musique de chambre de Marielle Nordmann, Gérard Poulet, Hortense Cartier-Bresson ainsi que des musiciens de l’Orchestre National de France. Il s’est produit avec l’Orchestre Symphonique d’Orsay, la Philharmonie de Sibiu, l’Orchestre Universitaire de Picardie, l’Orchestre du Conservatoire National Supérieur de Lyon. Il a récemment créé le 2ème concerto de Juan Carlos Grupalli avec « l’Opal Sinfonietta », œuvre dont il est le dédicataire. Il a été l’invité des prestigieux festivals de l’Orangerie de Sceaux, des Flâneries Musicales de Reims, de la Roque-d’Anthéron et des Nuits Catalanes de Perpignan.

 

Depuis 2006, il est membre de l’Orchestre de la Garde Républicaine.