Metteur en scène - Comédien

Difficile d'avoir plusieurs casquettes ! On ne sait pas toujours qui est Benjamin Lefebvre : comédien ? Costumier ? Auteur ? Metteur en scène ?

 

D'autant plus que sa formation s'est faite en faculté de Théologie Réformée où il a décroché une licence bien inutile dans le monde du spectacle. Ses armes, il les a faites sur le tas, à Marseille avec la Compagnie Sketch Up Cie au Parvis des Arts, au Québec avec le Théâtre de la Cohue, de-ci de-là pour des compagnies, des centres de vacances, des boîtes de nuit.

 

Et puis, à 30 ans, il crée et met en scène sa première comédie, Rio-Roubaix, qu'il présente à Avignon en 2001, reprise à Paris au Théâtre Clavel en 2005. S'ensuivent diverses collaborations - la Compagnie de la Pleine Lune et le Théâtre de Ménilmontant entre autres - et l'écriture de deux comédies, Scènes de bain et Les Nodiens, produites au Havre, et d'un récit, Lucifer mon amour.

Il participe à différentes créations comme comédien (Le Florentin, Un 15 octobre... les lettres brûlées de Delacroix, aux côtés de René Camoin, Festival d'Avignon Off 2008), comme costumier et comme metteur en scène.

 

En 2007, il signe la mise en scène de Singin'in Paris! Trois Américains à Paris, que lui commande Musique et Toile.

 

Depuis 2009, le tour-operator Prodintour l'appelle pour écrire et mettre en scène les spectacles de Turquie, Croatie Crète, Malte et Sicile. Ses dernières créations, La petite boutique de mode vampire et Chic and go! sont reprises avec succès depuis 2013 en France et à l'étranger.

 

De 2010 à 2012, il signe les 40 costumes du spectacle musical Le Noël Magique, donné entre autres à l'Alhambra et au Palais des Congrès de Paris. Il y habille notamment Jean-Claude Dreyfus pour le rôle d'Anstropp.

Photo Frédéric Tran

Quant à la collaboration avec Marguerite Dupré, elle ne date pas d'hier, puisque Marguerite a fait appel à lui en 2006 pour mettre en scène son spectacle La Naissance de Marguerite (Festival de Dijon et Festival d'Avignon Off 2008). C'est également Benjamin qui crée l'ensemble des tenues qu'elle porte - au quotidien comme à la scène. Lors de ce premier spectacle, leur entente fut si fusionnelle que Marguerite demanda à Benjamin lui-même d'interpréter son rôle.

 

Benjamin/Marguerite revient en 2015 au Tremplin Théâtre, à Paris, avec le spectacle Dans la peau de Marguerite Dupré.